Jeronimmo
Pour profiter de toutes les fonctionnalités de Jeronimmo, il suffit de vous inscrire. C'est simple, rapide et gratuit.

Une fois inscrit vous aurez donc accès en écriture a tous les forum, accès à des forums réservés (forum des membres, les constructions des membres), mais aussi à la médiathèque.

Alors n'hésitez plus, venez rejoindre notre communauté, partager vos expériences ou poser vos questions.

Jéronimmo


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'immo sans jamais oser le demander.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GRANDS EMPRUNTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
itus
Petit scarabé


Messages : 17
Points : 30
Date d'inscription : 12/06/2009
Localisation : là où la terre est blanche

MessageSujet: GRANDS EMPRUNTS   Mar 23 Juin - 2:01

Aprés Shocked " l'emprunt EDF" Shocked qui sert de test, c'est désormais officiel il y aura à l'automne un emprunt pour financer les"priorités stratégiques" du prochain gouvernement, c'est ce qu'a annoncé Nicolas Sarkozy, sans en préciser les modalités.Cet emprunt sera préparé par le gouvernement remanié cette semaine, a annoncé le chef de l'Etat devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles. "Son montant, ses modalités seront arrêtées une fois que nous aurons arrêté ensemble les priorités" du nouveau gouvernement, ce qui doit être entrepris avec les partenaires sociaux, dans les "trois mois"."Nous le ferons soit auprès des Français, soit sur les marchés financiers"

Cela rappelle l’emprunt Giscard émis en 1973 au taux de 7 %, qui est mis en place à la suite du premier choc pétrolier, afin de compenser les pertes de recettes budgétaires causées par la baisse de la TVA; afin de rassurer les souscripteurs, il est indexé sur le poids d’or de l’écu , ou à défaut, sur le cours de l’or physique, comme l’avait été l’emprunt Pinay(1952-1958).
En 1978, les accords de la jamaîque, en prévoyant qu’aucune monnaie ne doit plus être rattachée à l’or, rendent l’emprunt Giscard uniquement indexé sur le cours du lingot d’or.
Cet emprunt a la réputation d'avoir été particulièrement ruineux pour les finances publiques:
pour 7,5 milliards de francs emprunté pour 15 ans, l'état dut rembourser (en intérêts et capital) plus de 90 milliards de francs.
Il fut donc particulièrement avantageux pour les détenteurs.
Dans le cas présent que va t-on inventer pour attirer le chaland?On peut d'ores et déjà s'attendre à un battage médiatique sans précédent.
L'exemple de l'emprunt EDF parait faire bien cher payer la signature de l'état au regard de la faible rémunération offerte au souscripteur.
En effet les intérets versés par les obligations sont soumis aux prélévements sociaux à hauteur de 12% et au choix du contribuable soit à l'IR soit au prélévement forfaitaire libératoire au taux de 18%; tout cela sans abattement. Cela obère grandement le rendement offert.Quand on sait que les obligations corporate offrent des rendements proche des 8% pour des signatures de qualité, on peut s'attendre à ce que le grand emprunt soit offert aux "particuliers", les institutionnels pouvant être réticent et juger le rendement insuffisant; or l'état ne peut se permettre l'échec du placement du fait de la crise de confiance qui en résulterai.
La question est donc quelle carotte va t-on trouver pour "fourguer le bouzin".La réponse pourrait bien être ...aucune, ou peut-être comme pour l'emprunt EDF la relativement courte durée de l'investissement (5 ans).
La clef du succès pourrait se trouver dans l'exaspération de l'aversion au risque du petit épargnant. Une bonne campagne médiatique de dramatisation exacerbée de la situation économique et financière ne sera pas difficile à démarrer.D'autre part la motivation des réseaux de placement peut aussi jouer; en ce qui concerne l'emprunt EDF la commission de placement est de 2%. Vous comprendrez que les banques se bousculent pour vous proposer cette "opportunité" d'autant qu'il s'agit "d'un placement sans risque" les souscripteurs retrouveront l’intégralité de leur capital au terme de l’emprunt,Un bémol cependant Si à
l’échéance, l’épargnant est presque certain de récupérer sa mise, il n’en va pas de même s’il vend l’obligation avant.Si l'on se référe à la notice dudit l'emprunt l'Investisseur cible est défini comme suit:
"La totalité de l’émission est réalisée sur le marché français. Les Obligations ne seront pas offertes aux investisseurs qualifiés tels que définis à l’article L.411-2 du Code monétaire et financier, à l’exception, le cas échéant, d’un fonds commun de placement entreprise (FCPE) créé à cet effet ausein du Plan d’Epargne du Groupe EDF."

Heureusement qu'ils ont précisé l'article du code financier ( http://www.laffittecapital.com/icono/file/Invest_quallifie(1).pdf) sinon on aurait pu croire que la cible était l'investisseur pas qualifié, c'est à dire celui qui n'y connait rien, le profane... et crédule de préférence.

En conclusion il me semble que l'on peut légitimement se poser la question de savoir si ... la chasse au pigeon n'est pas désormais ouverte toute l'année avec une recrudescence à l'automne.

Théodore Itus


PS: vous voyez ce qui vous attend? ils ont même réussi à mettre une pub pour l'emprunt EDF dans mon article! Shocked Sont trop forts!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
GRANDS EMPRUNTS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Modalités emprunts
» Alphonse Boudard - les grands criminels
» Quel siège pour les grands-parents de mes jumelles?
» crèche privée ( d'entreprise ) Journée type section des grands
» congés suite à un décès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeronimmo :: Banque et Crédits :: Placements-
Sauter vers: