Jeronimmo
Pour profiter de toutes les fonctionnalités de Jeronimmo, il suffit de vous inscrire. C'est simple, rapide et gratuit.

Une fois inscrit vous aurez donc accès en écriture a tous les forum, accès à des forums réservés (forum des membres, les constructions des membres), mais aussi à la médiathèque.

Alors n'hésitez plus, venez rejoindre notre communauté, partager vos expériences ou poser vos questions.

Jéronimmo


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'immo sans jamais oser le demander.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Problème d'inertie dans les combles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léo
Jeronimaute compulsif
Jeronimaute compulsif
avatar

Messages : 1327
Points : 1934
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Problème d'inertie dans les combles...   Dim 9 Jan - 1:48

Sur bourso-immo, da20100 posait ce problème :

"desavantage des combles
meme si bien isolés, aucune inertie
ça refroidit vite des coupure du chauffage"


"je parle des combles en general, aucune inertie avec 300mm de laine de verre ou autre et 10mm de placo
ça isole bien, la chaleur passe pas trop mais des que tu supprimes la source, la temperature descend car aucune masse qui ferait inertie"


si bien isolés : toiture + plancher, un faible source de chaleur suffit pour chauffer le comble
mais des qu'on stoppe le chauffage, comme la quantité de chaleur emmagasinée dans le comble est faible, la temperature baisse vite.
dans une pieces avec murs en pierres et isolation égale, la temperature baisserait moins vite car il y a une quantité de chaleur phenomenale dans les pierres (qu'on a du emmagasiner pendant plusieurs jours avant)
idem dans l'autre sens, le comble chauffera plus vite que la piece en mur de pierres


Réponse de lirning :

Principes physiques...
da, tu soulèves un problème majeur sur lequel j'essaie d'éclairer:
- les isolants n'ont pas d'indiquer pour leurs caractéristiques la densité, même si c'est très simple à mesurer, par soi-même (il ne te donne que le poids total je crois d'un panneau).
J'avais téléphoné un jour à ISOVER, et même professionnellement, il ne voulait pas communiquer cette info, une réticence bête et méchante assez incroyable de nos jours (et j'avais pas d'accent chinois en parlant!)
- la densité (masse volumique), la conductivité thermique et la capacité thermique massique fait l'effusitivité d'un matériau, capacité à échanger l'énergie par CONDUCTION.
- l'émissivité du matériau, caractérise finalement sa capacité d'échanger par rayonnement
- enfin, seule vraiment la surface de la toiture intervient pour les échanges par convection (les autres paramètres n'étant pas dépendant de la construction à cause de la météo)

Donc, il suffirait de réduire la surface de la toiture (planéité ou courbure ? Problème d'optimisation d'une nappe au sens mathématique), de travailler sur les émissivités de surface (Cf. Paradoxe du marbre froid) et la densité même en toiture des matériaux, en parallèle (!) de leur conductivité thermique.
Ces points sont oubliés parce que les gens ne sont pas compétents...y aurait des centaines de GWh d'éco grâce à ces règles de bon sens.

Ex: j'ai peint avec de la peinture épaisse mes poutres métalliques quand j'ai fait mes combles (recouvertes d'une protection anti-corrosion à la bombe rassurez-vous !) afin de diminuer très fortement les échanges au sein des couches de matériau (la poutre étant à considérer comme un matériau dans l'épaisseur). Ainsi moins de risques de points plus froids que d'autres...
Vérifiés à la caméra thermiques tiens...pour les mauvaises langues de p...


Donc tu peux mettre en revêtement un matériau avc très forte capacité thrrmique, quitte à perdre un peu d'espace da. Pas de matériau creux donc. Pourquoi pas du marbre tiens. Vérifier que tes structures ont retombée de charges correctes dans ce cas-là.


et réponse de Loran :

toute isolation par l'interieur supprime le benefice de l'inertie:Un mur en pierre iolé par l'interieur n'emmagasinera pas de chaleur et sera à la temperature exterieure apres un certain temps(le temps que le froid penetre)

Pour compenser,il faut des cloisons qui emmagasinent la chaleur(briques en terre crue) des systemes de chauffage à forte inertie(poêle de masse,radiateurs en fonte).

En fait il faut recreer de l'inertie à l'interieur
Revenir en haut Aller en bas
http://jeronimmo.forumactif.com
Léo
Jeronimaute compulsif
Jeronimaute compulsif
avatar

Messages : 1327
Points : 1934
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: Problème d'inertie dans les combles...   Dim 9 Jan - 1:54

Je me dois d'intervenir.

Da20100 dit qu'il n'y a aucune inertie car pas de murs massifs et les isolants sont très peu dense (forcément, sinon, ce ne serait pas des isolants).

L'idée de loran, de rajouter de l'inertie à l'intérieur (par une cloison en briques ou du béton de couleur sombre, la ou tape le soleil en hiver) est bonne (le bon sens paysan), quoiqu'il ne règle que le problème de l'inertie en hiver... pas en été.

Mais il y a une solution qui éxiste pour l'été, cela s'appelle la cellulose, on la trouve dans le bois.

En fait, dans un isolant en laine minérale, ce qui isole ce sont les petits espaces d'air entre les fibres minérales...
Mais dans des isolants en cellulose (ouate de cellulose ou laine de bois), les cellules emprisonnent de l'air et c'est cela qui isole.
Ces produits la, on un fort pouvoir de déphasage thermique (durée nécessaire à la chaleur extérieure pour atteindre l'intérieur).


Ouate de cellulose (en flocon épandu pour les surfaces horizontales et en panneaux pour les surfaces verticales ou inclinées, coincés entre chevrons)


Fibres de bois (en panneaux coincés entre chevrons)

(Et surtout, on pense au pare-vapeur... ou je devrais dire, pour ce type de produits : au freine-vapeur)

On arrive a des déphasage de 8-10h (contre 2h maxi en laine minérale), ce qui fait que la chaleur du soleil (en été) qui tape sur la toiture toute l'après-midi ne commencera à se ressentir dans la pièce que vers 0h-2h du matin.
A cette heure-la, la température extérieure à baissé et on peut donc ouvrir les vélux (ou mieux, surventiler avec sa VMC).

Donc, les solutions existent désormais (forcées par les évolutions récentes des réglementations thermiques) même si elles ne sont pour le moment connus que de quelques spécialistes, qui sont quand même de plus en plus nombreux depuis 2-3ans...

Le grand public n'y a pas encore accès, c'est bien pour cela que je vous le transmet par ce site...

Si les lobbys freinent des 4 fers, ce n'est pas une raison pour faire attendre les économies d'énergies de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
http://jeronimmo.forumactif.com
DA20CENT
Jéronimaute d'or
Jéronimaute d'or
avatar

Messages : 896
Points : 1389
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : rayon de 120km de Paris, NE et SO

MessageSujet: bois   Dim 9 Jan - 11:49

on peut aussi mettre carrement du bois de 200mm
ça isole bien du bois non?
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.numericable.fr/~tits101/ferme.htm
loran121
Jéronimaute d'argent
Jéronimaute d'argent
avatar

Messages : 282
Points : 378
Date d'inscription : 11/06/2009
Age : 45
Localisation : héhé... devine?

MessageSujet: Re: Problème d'inertie dans les combles...   Dim 9 Jan - 13:31

DA20CENT a écrit:
on peut aussi mettre carrement du bois de 200mm
ça isole bien du bois non?


c'est le principe de la construction des fustes et du bois cordé mais si tu isoles des combles avec ça,ça risque de faire lourd...


Pourquoi tu fais tes parois en contreplaqué? c'est pas genial comparé à du placoplatre(raccords,mise en oeuvre...)???
Revenir en haut Aller en bas
DA20CENT
Jéronimaute d'or
Jéronimaute d'or
avatar

Messages : 896
Points : 1389
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : rayon de 120km de Paris, NE et SO

MessageSujet: Re: Problème d'inertie dans les combles...   Dim 9 Jan - 22:48

loran121 a écrit:
DA20CENT a écrit:
on peut aussi mettre carrement du bois de 200mm
ça isole bien du bois non?


c'est le principe de la construction des fustes et du bois cordé mais si tu isoles des combles avec ça,ça risque de faire lourd...


Pourquoi tu fais tes parois en contreplaqué? c'est pas genial comparé à du placoplatre(raccords,mise en oeuvre...)???

j'aime bien le bois, les boiseries. je vais faire qq parties vernies d'autres peintes.
lle garage transformé, je ferai plutot du placo+poly
en as y'aura 3murs siporex 100mm (à l'interieur de murs en briques 22cm+ finition ext) et un mur en pierre 45cm (soit je refais les joins, visible, soit je masque avec BA13+100mm poly)
en haut je mets BA13+100mm poly contre les murs en briques.

assez complexe ce garage :
1 mur longi commun (2.5m pierre blanche RdC et audessus briques 22cm) avec batiment coté de mes parents.
1 mur longi en briques
1 mur du fond pignons 3.5m en pierres (ep 45cm) au dessus brique epaisseur 10 cm (que j'ai consolidé avec 100mm de siporex) et un enduits
mur avant avec porte en briques 22cm epaisseur

comme sur photos, j'ai rehaussé le toit une pente d'un coté de 1m presque.
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.numericable.fr/~tits101/ferme.htm
loran121
Jéronimaute d'argent
Jéronimaute d'argent
avatar

Messages : 282
Points : 378
Date d'inscription : 11/06/2009
Age : 45
Localisation : héhé... devine?

MessageSujet: Re: Problème d'inertie dans les combles...   Dim 9 Jan - 22:54

entre le contre plaqué et des boiseiries,y'a un monde quand meme
Revenir en haut Aller en bas
DA20CENT
Jéronimaute d'or
Jéronimaute d'or
avatar

Messages : 896
Points : 1389
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : rayon de 120km de Paris, NE et SO

MessageSujet: pas trop   Dim 9 Jan - 23:11

loran121 a écrit:
entre le contre plaqué et des boiseiries,y'a un monde quand meme

bien verni, ça a bonne apparence genre bois plein.
et un coup d'epaule tu fais pas un trou comme dans du placo
pratique aussi pour mettre un tableau, une simple vis dans le 10mm tient bien
pratique pour amenager des placards aussi en bois, tout vissé

je ne cloue rien, tout est demontable en fait
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.numericable.fr/~tits101/ferme.htm
Cyber-PAPY
Petit scarabé


Messages : 31
Points : 35
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 70
Localisation : Cergy- Pontoise

MessageSujet: Re: Problème d'inertie dans les combles...   Mar 11 Jan - 11:38

Serions nous sur le point de (re?) découvrir le chauffage par accumulation?

Vous savez ces vieux radiateurs (électriques ou autres) que l'on remplisssait de briques pour qu'ils chauffent la nuit et restituent la chaleur le jour
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/cyberpapy/index4.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Problème d'inertie dans les combles...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Problème d'inertie dans les combles...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Importer Simple comptable Pro 2009 dans Acomba
» Problème client paiement/crédit
» Problème d'associés...
» 3 sièges auto dans une grand Picasso --> Quel siège groupe 2/3? (problème largeur)
» DSA obligatoire dans les ASSU ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeronimmo :: Immobilier :: Mâtériaux et systèmes constructifs-
Sauter vers: