Jeronimmo
Pour profiter de toutes les fonctionnalités de Jeronimmo, il suffit de vous inscrire. C'est simple, rapide et gratuit.

Une fois inscrit vous aurez donc accès en écriture a tous les forum, accès à des forums réservés (forum des membres, les constructions des membres), mais aussi à la médiathèque.

Alors n'hésitez plus, venez rejoindre notre communauté, partager vos expériences ou poser vos questions.

Jéronimmo


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'immo sans jamais oser le demander.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De 55 à 57 véhicules incendiés à Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léo
Jeronimaute compulsif
Jeronimaute compulsif


Messages : 1327
Points : 1934
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 40
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: De 55 à 57 véhicules incendiés à Strasbourg   Sam 2 Jan - 3:18

De 55 à 57 véhicules incendiés à Strasbourg

La nuit de la Saint-Sylvestre 2009-2010 a été plutôt calme à Strasbourg. Pour l'heure, les chiffres qui circulent, non confirmés officiellement, font état de 55 à 57 véhicules brûlés dans la nuit (l'année dernière, la préfecture avait dénombré 70 incendies, 75 en 2007).
A 19 h, deux véhicules incendiés étaient signalés (et dûment consignés) place Buchner à Hautepierre et rue Gay-Lussac à Cronenbourg.
A 20 h 45, le directeur départemental de la sécurité publique du Bas-Rhin, Luc-Didier Mazoyer, dans un bref résumé oral à l'attention du maire de Strasbourg, résumait l'ambiance générale: «Rien de grave. Quelques fêtes qui dégénèrent, c'est tout».

Incendie d'un dépôt du TNS

A 21 h, un incendie d'origine inconnue était signalé à la Meinau, plaine des Bouchers, dans un entrepôt du Théâtre national de Strasbourg, rue Schertz. C'est un stock de décors qui a brûlé, sur une surface de 400 à 500 m². L'incendie, qui n'a pas fait de blessés, a été rapidement maîtrisé grâce à l'intervention d'une vingtaine de sapeurs-pompiers.

Vers 22 h 30, à Hautepierre, la fête battait son plein au centre socioculturel du Galet. Belle ambiance, toutefois troublée à l'extérieur par quelques échanges de pétards musclés. L'un d'eux a bien failli rendre sourd le directeur général des services de la CUS.

L'utilisation de gros artifices est d'ailleurs une tendance générale observée cette année. Vincent Debes, maire de Hoenheim, la confirme, et les fortes explosions entendues ici et là vont dans ce sens. L'un de ces engins, qui a explosé à l'extérieur d'un bus de la CTS, en a même sérieusement endommagé la porte, cependant que son conducteur en était quitte pour des bourdonnements dans les oreilles.

Fausse alerte au Quartier des XV

En sillonnant les quartiers, on pouvait relever ici ou là des incendies sans gravité. Feux de poubelles (rue des Canonniers vers 23 h cité Képler vers 23 h 30), de détritus (place Arago vers 23 h 15).

Petite frayeur également vers 22 h, lorsqu'un début d'incendie a été signalé sur le toit de l'école élémentaire du quartier des XV. Fausse alerte (un riverain avait cru apercevoir un pétard lancé sur le toit, puis un début d'embrasement) qui a mobilisé quelques camions de pompiers. L'adjoint de quartier Olivier Bitz, également en charge des questions de sécurité, a dû interrompre sa tournée dans les quartiers pour se rendre sur place.

Tensions avec les forces de l'ordre

Vers 1h du matin, à Koenigshoffen dans la rue des Comtes, la police est intervenue pour évacuer la rue.

A minuit et demi, il a fallu déployer des policiers équipés de flash-balls au Neuhof, à hauteur du quartier Lizé, pour que les pompiers puissent éteindre un feu de véhicule. Au Port-du-Rhin, une compagnie de CRS a été un peu chahutée par une bande de jeunes vers 23 h.

Au final, Roland Ries fait observer que «les résultats chiffrés en matière d'incendies de véhicules et d'actes de délinquance semblent globalement être à la baisse». C'est effectivement le sentiment général de nombre d'observateurs. Si le chiffre des voitures brûlées se confirme — et si on considère que c'est un indicateur fiable — les tensions du milieu des années 90 semblent apaisées. Une tendance perceptible depuis quelques années déjà.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
En résumé, dans les cités (que j'ai noté en rouge), il y a eu du grabuge (comme d'habitude), mais les quartiers "normaux" ont eu une nuit calme (comme d'habitude).

C'était juste une précision pour l'ensemble de la France qui pense, grâce a TF1, qu'a Strasbourg, c'est Bagdad...
Revenir en haut Aller en bas
http://jeronimmo.forumactif.com
 
De 55 à 57 véhicules incendiés à Strasbourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» salut tout le monde
» Airforce One à Strasbourg
» Plusieurs véhicules endommagés 2 morts dans la chute d’un rocher à Lakhdaria RN5
» Babette24 : visiter des détenus à Strasbourg.
» Un bonjour de strasbourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeronimmo :: Discussion générale :: Le café du commerce-
Sauter vers: