Jeronimmo
Pour profiter de toutes les fonctionnalités de Jeronimmo, il suffit de vous inscrire. C'est simple, rapide et gratuit.

Une fois inscrit vous aurez donc accès en écriture a tous les forum, accès à des forums réservés (forum des membres, les constructions des membres), mais aussi à la médiathèque.

Alors n'hésitez plus, venez rejoindre notre communauté, partager vos expériences ou poser vos questions.

Jéronimmo


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'immo sans jamais oser le demander.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DA20CENT
Jéronimaute d'or
Jéronimaute d'or
avatar

Messages : 896
Points : 1389
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : rayon de 120km de Paris, NE et SO

MessageSujet: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Mar 22 Déc - 18:39

Bonjour,

J'ai un mur de 65cm qui coupe le batiment en deux : il relie le mur exterieur nord coté rout au mur coté court au sud.
si je veux le garder comme déco, va-il me pomper beaucoup de chaleur?

Est ce vraiment utile de par exemple le séparer des murs exterieurs en realisant une tranchée de qq centimetres (bouchée par de la mousse par exemple) parce que ça va me faire beaucoup de boulot, il doit surement y avoir des pierres à moitié dans chacun des murs perpendiculaires.

DA20
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.numericable.fr/~tits101/ferme.htm
Léo
Jeronimaute compulsif
Jeronimaute compulsif
avatar

Messages : 1327
Points : 1934
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Sam 26 Déc - 1:56

Te pomper de la chaleur ?

Par les déperditions linéaires en façade, si tu n'as pas d'isolation par l'extérieur, mais en contrepartie, ce mur te fera une bonne inertie, ce qui régulera la température intérieure, ce qui est plutôt bien.

Comment est réalisée ton isolation ?
Revenir en haut Aller en bas
http://jeronimmo.forumactif.com
DA20CENT
Jéronimaute d'or
Jéronimaute d'or
avatar

Messages : 896
Points : 1389
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : rayon de 120km de Paris, NE et SO

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Lun 28 Déc - 23:53

pas d'isolation pour le moment
mur bruts
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.numericable.fr/~tits101/ferme.htm
Léo
Jeronimaute compulsif
Jeronimaute compulsif
avatar

Messages : 1327
Points : 1934
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Mer 30 Déc - 20:06

Ah ben si tu n'as pas d'isolants du tout, ces murs intérieurs ne te feront pas consommer plus de chauffage...

Le risque avec un gros mur de refend lié aux murs de façades, c'est que la chaleur qui ne part pas par les zones isolées, passe par la (techniquement, ce sont des déperditions linéiques ou ponts thermiques). Mais s'il n'y a pas d'isolation... pas de risque.
Revenir en haut Aller en bas
http://jeronimmo.forumactif.com
DA20CENT
Jéronimaute d'or
Jéronimaute d'or
avatar

Messages : 896
Points : 1389
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : rayon de 120km de Paris, NE et SO

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Mer 30 Déc - 21:04

Léo a écrit:
Ah ben si tu n'as pas d'isolants du tout, ces murs intérieurs ne te feront pas consommer plus de chauffage...

Le risque avec un gros mur de refend lié aux murs de façades, c'est que la chaleur qui ne part pas par les zones isolées, passe par la (techniquement, ce sont des déperditions linéiques ou ponts thermiques). Mais s'il n'y a pas d'isolation... pas de risque.

je vais isoler plus tard, mais je pense faire une ouverture de 10cm entre le mur de façade et celui interieur (refend? je ne connaissais pas ce terme)
ça va surement etre dur, ça va pas tomber entre deux pierres mais au milieu. 65cm d'epaiseur.
ou j'enleve carrement 80cm et je fais un passage de chaque coté (coté façade court et coté rue) je pourrai passer des 2 cotés.
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.numericable.fr/~tits101/ferme.htm
Léo
Jeronimaute compulsif
Jeronimaute compulsif
avatar

Messages : 1327
Points : 1934
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 41
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Ven 1 Jan - 14:45

Je pense que l'isolation est plus urgente qu'un point de déperditions : c'est comme si tu achetais un pot catalytique avant d'acheter une voiture.

Les déperditions linéiques sont devenus "la cible" depuis la RT2005 (règlementation thermique 2005), mais il faut savoir qu'elles ne commencent a être une piste d'économie importante qu'a partir du moment ou on a déjà tout bien isolé (autrement, elles n'existent pas vraiment, elles apparaissent quand le froid ne peut plus passer par les murs isolés).

Pour ce qui est d'ouvrir directement 80 cm pour en faire une porte, je pense que c'est une bonne idée, car il ne suffira pas seulement d'enlever les pierres, il faudra ensuite les resceller (pour qu'elles tiennent 200ans de plus Wink ) et pour cela, il vaut mieux avoir un peu de place.
Pour le linteau, regarde s'il y a une carriere dans les environs pour leur demander une pierre similaire de 140cm de long, ça fera un bel effet.


Mur de refend : C'est le mur porteur intérieur qui permet de reposer les poutres des planchers lorsque la maison est trop large pour qu'ils reposent sur les seuls murs extérieurs (ce qui est très fréquent).
Revenir en haut Aller en bas
http://jeronimmo.forumactif.com
loran121
Jéronimaute d'argent
Jéronimaute d'argent
avatar

Messages : 282
Points : 378
Date d'inscription : 11/06/2009
Age : 45
Localisation : héhé... devine?

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Ven 1 Jan - 18:02

je m'embeterai pas trop avec un pont thermique de ce type avec l'inertie de la pierre...

c'est bien moins grave qu'avec du parpaing
Revenir en haut Aller en bas
DA20CENT
Jéronimaute d'or
Jéronimaute d'or
avatar

Messages : 896
Points : 1389
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : rayon de 120km de Paris, NE et SO

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Lun 4 Jan - 16:24

Léo a écrit:
Je pense que l'isolation est plus urgente qu'un point de déperditions : c'est comme si tu achetais un pot catalytique avant d'acheter une voiture.

Les déperditions linéiques sont devenus "la cible" depuis la RT2005 (règlementation thermique 2005), mais il faut savoir qu'elles ne commencent a être une piste d'économie importante qu'a partir du moment ou on a déjà tout bien isolé (autrement, elles n'existent pas vraiment, elles apparaissent quand le froid ne peut plus passer par les murs isolés).

Pour ce qui est d'ouvrir directement 80 cm pour en faire une porte, je pense que c'est une bonne idée, car il ne suffira pas seulement d'enlever les pierres, il faudra ensuite les resceller (pour qu'elles tiennent 200ans de plus Wink ) et pour cela, il vaut mieux avoir un peu de place.
Pour le linteau, regarde s'il y a une carriere dans les environs pour leur demander une pierre similaire de 140cm de long, ça fera un bel effet.


Mur de refend : C'est le mur porteur intérieur qui permet de reposer les poutres des planchers lorsque la maison est trop large pour qu'ils reposent sur les seuls murs extérieurs (ce qui est très fréquent).




OK
Je pense plutot mettre un bout de poutre, je peux en recuperer en chêne dans une vieille maison écroulée de la propriété (des pierres aussi mais trop lourdes) elles font 30x35cm environ, pourrie exterieur mais j'ai gratté 1 cm et c'est dur en dessous.
en fait dans mon batiment, le mur sert à rien, ils auraient pu mettre une poutre comme les 2 autres qui existent. mais il fallait isoler l'etable d'une autre piece, il fallait bien 65cm d'epaisseur pour pour resister au c u l des vaches.
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.numericable.fr/~tits101/ferme.htm
chapel2
Petit scarabé
avatar

Messages : 25
Points : 37
Date d'inscription : 13/06/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Mer 6 Jan - 15:34

Attention, il y a de fortes chances que le mur de refend, s'il n'est pas porteur, serve au contreventement de la structure et du mur extérieur perpendiculaire. En gros, il participe à son maintien.
Si vous les désolidarisez en créant une ouverture entre les deux, vous risquez de créer des désordres dans le mur avec toutes les complications que cela peut supposer : déversement, fissures ...

Bref, faites attention avant de toucher au refend, il n'est certainement pas là par hasard.

Pour supprimer le pont thermique, vous n'avez pas vraiment de solution à part isoler par l'extérieur mais je suppose que ce n'est pas possible.
Maintenant, comme dit Léo, si rien n'est isolé, vous n'avez pas de problème spécifique de pont thermique puisqu'il n'y a aucune différence entre les surfaces.
Revenir en haut Aller en bas
DA20CENT
Jéronimaute d'or
Jéronimaute d'or
avatar

Messages : 896
Points : 1389
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : rayon de 120km de Paris, NE et SO

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Mer 6 Jan - 16:57

chapel2 a écrit:
Attention, il y a de fortes chances que le mur de refend, s'il n'est pas porteur, serve au contreventement de la structure et du mur extérieur perpendiculaire. En gros, il participe à son maintien.
Si vous les désolidarisez en créant une ouverture entre les deux, vous risquez de créer des désordres dans le mur avec toutes les complications que cela peut supposer : déversement, fissures ...

Bref, faites attention avant de toucher au refend, il n'est certainement pas là par hasard.

Pour supprimer le pont thermique, vous n'avez pas vraiment de solution à part isoler par l'extérieur mais je suppose que ce n'est pas possible.
Maintenant, comme dit Léo, si rien n'est isolé, vous n'avez pas de problème spécifique de pont thermique puisqu'il n'y a aucune différence entre les surfaces.


OK
si je touche au mur, j'essai de lier les deux cotés avec une poutre par exemple comme pour les deux autres poutres qui tiennent le mur ext avec une barre perpendiculaire
ou en refaisant de bons joints profond en ciment qui vont lier le tout sur le metre superieur (ouverture de 2metres de haut dans ce cas)

Revenir en haut Aller en bas
http://perso.numericable.fr/~tits101/ferme.htm
Lirning
Jéronimaute de bronze
Jéronimaute de bronze


Messages : 85
Points : 90
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 40
Localisation : Achères, Yvelines

MessageSujet: Solidité et thermique...   Jeu 7 Jan - 1:00

Le mur joue assurément un minimum de rôle de contreventement. Même si à la base le bâtiment n'avait pas besoin de ce mur, celui-ci étant en pierre et d'un certain âge, des désordres peuvent apparaître notamment en cas de conditions climatiques hors norme (grand froid, grand vent, grande chaleur) ou bien une évolution du sol (grande sécheresse, remontée de nappe....)
Bon les aléas pourrait ne pas avoir d'incidence (microfissure sur des murs déjà décorés de microfissures...).

Pour la thermique, difficile de se prononcer, sans savoir où va se situer les pièces chauffés, l'orientation, les matériaux actuels.
Ton idée de départ est en tout cas la bonne de tenter d'isoler les extrémités (on parle de rupteurs)

[img][/img]



Par contre, il faut aussi penser au confort d'été. Je suppose que tout est en partie en pirre donc la question e se pose pas ?

Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
DA20CENT
Jéronimaute d'or
Jéronimaute d'or
avatar

Messages : 896
Points : 1389
Date d'inscription : 22/12/2009
Localisation : rayon de 120km de Paris, NE et SO

MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   Jeu 7 Jan - 12:08

[quote="Lirning"]Le mur joue assurément un minimum de rôle de contreventement. Même si à la base le bâtiment n'avait pas besoin de ce mur, celui-ci étant en pierre et d'un certain âge, des désordres peuvent apparaître notamment en cas de conditions climatiques hors norme (grand froid, grand vent, grande chaleur) ou bien une évolution du sol (grande sécheresse, remontée de nappe....)
Bon les aléas pourrait ne pas avoir d'incidence (microfissure sur des murs déjà décorés de microfissures...).

Pour la thermique, difficile de se prononcer, sans savoir où va se situer les pièces chauffés, l'orientation, les matériaux actuels.
Ton idée de départ est en tout cas la bonne de tenter d'isoler les extrémités (on parle de rupteurs)

j'ai deja qq fissures, mais quand GT petit y'a 40ans elles etaient deja là, je pense que le sol est stable, la propriété date de 1143.
c'etait un chateau des Hospitaliers à l'epoque. J'ai meme vu qu'ils avaient donné une vigne aux templiers dans le hameau.
On n'a jamais trouvé de tresor, meme dans le sous terrain (bouché à un bout il est vrai)
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.numericable.fr/~tits101/ferme.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1   

Revenir en haut Aller en bas
 
QUestion isolation et ponts thermiques /20091222/1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reprise d'une SARL question
» employé ou ouvrier ? telle est la question !
» Question en rapport avec épreuves pré-DEA
» je retourne la question dans tous les sens!!
» question pour les autoentrepreneurs inscrits pole emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeronimmo :: Immobilier :: Mâtériaux et systèmes constructifs-
Sauter vers: